Pourquoi est-il plus facile de comprendre une langue que de la parler ?

comprendre-une-langue

Lorsque nous apprenons une nouvelle langue, plusieurs parties de notre cerveau s’activent. Ce sont spécifiquement l’hippocampe et l’aire de Broca, dans le cortex préfrontal, qui jouent un rôle important dans cet apprentissage. Ces termes sont loin de vous être familiers, c’est pourquoi nous vous les expliquons dans cet article.

L’hippocampe, à la recherche de la reconnaissance

L’hippocampe est profondément enfoui dans votre cerveau et il a la forme… d’un hippocampe ! C’est là que nous stockons nos nouvelles connaissances. L’hippocampe est donc très actif dans les premières phases d’apprentissage d’une nouvelle langue. Le cerveau cherche des schémas et des similitudes entre la nouvelle langue et celle que nous connaissons. Ce sont en effet des éléments que nous sommes déjà capables de comprendre.

L’aire de Broca, le stockage des nouvelles informations

L’aire de Broca se trouve dans l’hémisphère gauche de votre cerveau. Vous apprenez une nouvelle langue ? Cette région de votre cerveau s’activera grandement au moment où vous vous plongerez dans la nouvelle langue. C’est en effet le moment où vous apprenez comment appliquer les règles grammaticales et comment utiliser les expressions courantes.

Mais en quoi interviennent-elles dans la compréhension et l’expression linguistique ?

Notre cerveau active automatiquement l’hippocampe en premier, et ensuite l’aire de Broca. Au cours de la première phase d’apprentissage d’une langue, nous nous concentrons donc principalement sur la reconnaissance, afin de comprendre les nouveaux mots et les nouvelles structures.

Ce n’est que quand l’aire de Broca se réveille que nous sommes en mesure de traiter activement les nouvelles connaissances. À partir de ce moment-là, nous commençons à former des phrases et à exprimer des mots.

Est-il possible d’accélérer le processus ?

La clé, c’est de s’entrainer, encore et encore. C’est la seule manière de maitriser une langue et d’apprendre à la parler. Votre cerveau commence à reconnaitre les structures, le vocabulaire et la grammaire de la langue grâce à la répétition. Il stocke ensuite ces informations dans votre mémoire à long terme, plutôt que dans votre mémoire à court terme.

Vous voulez apprendre une nouvelle langue ? À la Nederlandse Academie, nous vous proposons différents cours de langue en fonction de vos besoins et de votre niveau. Contactez-nous pour de plus amples informations.

Partager cet article
Retour à l’aperçu

Messages connexes

taalgevoel

Le sens de la langue ne s’acquiert pas avec Google Translate

juillet 20, 2018 - Conseils de langue
Vous connaissez certainement cette situation : vous devez rédiger un texte dans une langue étrangère pour l’école ou pour le travail. Vous débordez d’inspiration jusqu’à ce que vous bloquiez sur un mot. Ça vous dit quelque chose ? Dans ce genre de cas, la plupart des gens se précipitent sur leur ordinateur pour faire appel à Google Translate.
En savoir plus
taalschool-kiezen

Choisir une bonne école de langue ?

juin 20, 2018 - Général
C’est un vrai plaisir d’apprendre une nouvelle langue ou d’en maitriser de nouvelles. Vous élargissez littéralement vos horizons. Mais comment sélectionner une bonne école de langue ? À quoi faut-il faire attention ? Voici les critères à prendre en compte.
En savoir plus

Pourquoi le néerlandais est-il si important à Bruxelles?

Mars 21, 2018 - Général
Bruxelles est une ville cosmopolite aux nombreuses langues, cultures et nationalités. Malgré cette diversité, le néerlandais conserve une place de choix. Vous travaillez ou habitez à Bruxelles, mais vous ne maitrisez pas la langue de Vondel? Il est temps de vous retrousser les manches et d’apprendre le néerlandais.
En savoir plus